10 juin 2007

Journée contre le spécisme


Un tractage a eu lieu à Marseille ce samedi matin pour la journée contre le spécisme, de 10h à 13h. Nous étions deux militantes sur le marché de la Plaine, près du cours Julien.

Les tracts Journée contre le spécisme, Pourquoi refuser de manger de la viande, ont été distribués aux passant-e-s et aux commerçant-e-s les plus réceptifs. Quelques réactions furent positives, sans que les gens ne cherchent à s’arrêter longuement pour autant. Le fait que nous n’avions pas de stand y était sans doute pour beaucoup. Plusieurs personnes étaient d’accord sur le fait que la corrida ou le meurtre de chiens était inacceptables, mais trop peu semblaient associer spontanément « les animaux » à d’autres êtres que les chiens et les chats.

Une discussion s’est ensuite engagée avec un militant de Lutte Ouvrière qui vendait ses journaux. Au départ, il nous a annoncé que « Ah la viande, ce serait dur de s’en passer ! ». Mais au cours de la conversation, il finit par dire qu’il ne mangeait pas de viande, mais « seulement » des poissons. Difficile de savoir où se situait la vérité, en tous les cas il a, tout à coup, cessé de défendre mordicus la consommation de viande. Les militantes qui l’accompagnaient se sont en revanche montrées plus fermées à la discussion, annonçant que les humains malheureux étaient leur priorité, comme si cela justifiait le fait de massacrer des millions d’animaux chaque jour pour leur chair.

Nous avons ensuite rencontré une personne soutenant la protection animale, qui nous a encouragé.
Les actions clairement antispécistes doivent se multiplier un peu partout, il est urgent de dénoncer le spécisme et ses ravages.


Lisely et Darcora

1 Comments:

Blogger Mancholas said...

Salut Darcora, mercie pour tes mots.Ja vais faire un link pour ton Blog, qui est aussi superb.

12:41 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home